La résistance poétique de la rêv’othèque !

  1. La création de la Rêv’othèque, d’une petite idée à un centre culturel à dimension européenne.

    Adobe Photoshop PDF

Tout a commencé en 2010 en Allemagne avec l’idée de proposer une convivialité insolite autour des histoires de vie de chacun. La rencontre avec un fabricant de cabanes de berger en Bavière rendait possible la création d’un nouveau lieu de rencontre: la « Geschichtenstube » (traduction: l’abri aux histoires).  Cette roulotte avec poêle à bois et homologation pour l’autoroute héberge depuis le printemps 2010 une autre manière de concevoir le lien social. Le propos: une convivialité avec comme base les rêves et aspirations, bref, la singularité de chacun. Cette Cabane Itinérante a fait son chemin de la Bavière jusqu’au Portugal, et elle s’appelle la « Cabane des Rêves »  depuis l’installation permanente en Bourgogne en fin 2012. D’autres roulottes ont suivi ainsi que le premier centre culturel pour l’art de la sieste à Cormatin, où des personnes de partout en Europe se retrouvent pour rêver ensemble et partager des idées.

  1. Et si nous arrêtions une seconde de courir?

EQUIPEdespermanents2017-500x332
Tout va très vite dans nos quotidiens. On a tellement de choses à faire, et les agendas sont toujours pleins. Où est donc passé le temps pour des rencontres en mode ralenti ?

Le rêve et l’art de la sieste sont une alternative sous-estimée à l’hyperactivité. Alors, pourquoi pas rêver ensemble?

Cette première Rêv’othèque d’Europe, animée par une équipe de rêvologues expérimentés, propose un moment convivial pour ne rien faire, et cela sans aucune mauvaise conscience. C’est une invitation à perdre son temps avec des activités tout à fait superflues, telles que laisser la place à son imagination, à ses idées et écouter des histoires de vie où le rêve a été un moteur existentiel.

Libérer un petit créneau en famille, c’est le début de votre propre « hamac rêv-olution » à Cormatin. Passer du temps dans la Rêv’othèque est certifié 100% non-productif, mais sûrement pas inutile à la société !

Cette idée, une belle utopie, une rêverie loin de la réalité? En fait, c’est un rêve devenu réalité. Depuis 2014. la Rêv’othèque, bien qu’ existant seulement dans l’imaginaire d’une personne il y a à peine 2 ans, est devenue un nouveau centre culturel dans la grange du boulanger, au cœur d’un charmant village en Bourgogne du Sud. Cette maison, avec ses nids, cocons, cachettes et cabanes propose le cadre pour se sentir à l’abri et partir avec son imagination dans les nuages en gardant bien les pieds sur terre. La Rêv’othèque fixe est également la suite des Cabanes Itinérantes, les roulottes pour les récits de vie qui ont commencé à parcourir l’Europe en 2010.

La Rêv’othèque est née du constat qu’il devrait être possible pour chacun de rêver, d’avoir des aspirations, de se projeter dans l’avenir, malgré le fait que nous vivons à une époque qui ne fait pas forcément rêver.

L’idée : créer un lieu public où tout le monde peut venir s’installer dans des hamacs, roulottes, tentes suspendues, prendre un bouquin ou un carnet à rêves, pour songer, écrire, parler, écouter, et tout cela dans une ambiance propice à la créativité.

cluny-768x576

Et juste comme une bibliothèque rend accessible la culture du livre, comme une ludothèque propose une introduction au jeu et comme une artothèque permet l’accès au domaine artistique, ce nouveau concept de Rêv’othèque permet la pratique de la culture du rêve, pour les débutants comme pour les amateurs confirmés!

La Rêv’othèque accueille des comédiens, des musiciens, des conteurs pour faire de la « Rêv-olution » artistique, plusieurs fois par an. Les dates des prochains weekends et spectacles Rêv-olution sont indiquées sur le site.

Au-delà des événements culturels, la Rêvothèque est là pour aider tout le monde, y compris les adultes, à concrétiser ses rêves. C’est un refuge où peut s’exprimer cette part d’enfance et de liberté qui dort en chacun de nous. La Rêv’othèque propose un espace où peuvent se réveiller des passions longtemps oubliées, des désirs authentiques, ainsi que les petits rêves du quotidien qui, pris au sérieux, font déjà une grande différence.

Généralement, on ne s’intéresse pas trop au rêveur, on ne le prend pas très au sérieux. A quoi ça sert alors, un lieu de rencontre et un projet associatif envers le songe?

Rêver, ce n’est pas être inutile pour la société, ce n’est pas faire n’importe quoi. Rêver, c’est une force de vitalité, c’est une résistance poétique dans un monde de plus en plus pressé. Le rêve, c’est le berceau de l’innovation, voici donc l’espace à votre disposition pour être bercé par cette douceur, cette poésie !

Christian Hanser, Mars 2015

ZOOM : Les Cabanes Itinérantes

roulotte

Ce sont des interventions de courte durée (après-midi ou journées entières) pour lesquelles une ou deux roulottes se déplacent à l’endroit où vous le souhaitez. brochure

Vous pouvez inviter les Cabanes Itinérantes à votre fête de village, à votre événement touristique, à un festival culturel. au centre social, dans une maison de retraite ou à un anniversaire/mariage dans la famille.

NB 1 : Pour plus d’infos sur les animations insolites des Cabanes Itinérantes

http://revotheque.fr/les-cabanes-itinerantes/

NB 2 : Dans quelques semaines seront publiées les dates de la tournée ‘Une roulotte pour les quartiers’, lauréat du vote Initiatives Citoyennes On Y Va.

http://revotheque.fr/dates-avril-juin-2018/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s